14 October 2012

Extrait du compte rendu de la réunion parlementaire de l’Assemblée Nationale du Parti communiste de Tchécoslovaquie du jeudi 18 mai 1967

Jaroslav Pružinec, représentant de la direction conservatrice du parti communiste et principal ennemi du cinéma de la Nouvelle Vague tchèque, prend la parole (Il fait référence notamment aux scènes de gaspillages alimentaires des scènes finales de «Daisies» de Věra Chytilová): «Nous sommes convaincus du fait que [...] ces deux films «Sedmikrasky» («Daisies» de Věra Chytilová) et «O slavnosti a hostech» («The Party and the Guest» de Jan Němec) tournés dans les studios tchèques de Barrandov n’ont rien en commun avec notre république, le socialisme ni nos idéaux communistes. Par conséquent, je demande au ministre de la Culture et de l’Information, Karel Hoffmann, au Comité culturel, à la commission centrale sur le contrôle et générale à l’Assemblée Nationale de tirer les conclusions qui s’imposent et de réagir de façon radicale face à cette situation et contre ceux qui ont préparé ces films, en particulier contre ceux qui ont mis les budgets à disposition. [...] Nous demandons en cet endroit à tous ces «travailleurs culturels»: combien de temps pensez-vous déranger ainsi notre société honnête et active, alors que vous avez toujours marché sur nos acquis socialistes? Combien de temps pensez-vous jouer ainsi avec les nerfs des ouvriers, des paysans et de tous, en ce démarrage de la démocratie? Nous vous demandons: pourquoi pensez-vous que nos gardes-frontières accomplissent la lourde mission de garder l’ennemi hors de nos frontières, alors que nous, camarade ministre de la Défense Nationale et camarade ministre des Finances, nous payons de l’argent royal aux ennemis de l’intérieur? Pourquoi devons-nous vous laisser piétiner et détruire le fruit du travail du camarade ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation?» Source: Bibliothèque numérique des protocoles des réunions parlementaires de la République Tchèque.

www.psp.cz/eknih/1964ns/stenprot/015schuz/s015015.htm (Traduction, interprétation du tchèque par Daniel Siemaszko et Nicole Zainzinger)

 

Consultez le programme

Les sons de LUFF.fm

Les vidéos de LUFF.tv